interlude éducatif


Je vous invite à visiter les cabines téléphoniques transformées en bibliothèques partagées, celle près de chez moi est une mine de littérature et autres ouvrages à consulter, échanger, emprunter, troquer, dévorer, prendre ici et remettre là

Amour en cabine

Aujourd’hui je vous résume ce petit livre rouge, discrètement recouvert d’une jaquette abimée. Il ne lui manque qu’un sommaire que je suppose omis par les traducteurs ou l’éditeur. En effet, outre le fait qu’il se divise en deux partie, « la technique de l’homme » et « la technique de la femme », rédigées respectivement par monsieur Dr Roberts et madame Dr Wills, les entêtes de parties (sic) sont explicites sinon épiques, parfois les deux à la fois, en voici quelques-unes :

  • variations afin d’éviter la monotonie
  • la masturbation – une issue de secours
  • les jours « dangereux »
  • à quand la défloration
  • mécanismes des testicules
  • … j’en passe et des meilleures

(…) l’ouvrage est daté de 1963, pour le moins cette édition française, aussi votre indulgence est requise considérant cette époque à l’aube de la libération sexuelle, notoire pour tant d’interdits aujourd’hui considérés comme « acquis » : recherche du plaisir du partenaire et/ou conjoint, fioritures et autres préliminaires, post coïtal animal tristus, déviations, extase, ecaeterae…(…)

Dites moi si vous appréciez ces quelques illustrations et extraits, et, si vous voulez en savoir plus je tiens l’ouvrage (et bien d’autres) à votre disposition dans ma bibliothèque éphémère

et ainsi de suite, cf diaporama des extraits retenus, et pour finir, ci dessous les dessous, la moissons du jour, exceptionnelle convenons zan

Ce diaporama nécessite JavaScript.

©® Ω.Λ.Ι ω.ρ

la moissons du jour, exceptionnelle convenons zan

2 réflexions sur « interlude éducatif »

  1. Diantre !! il s’en cache des trésors dans ces cabines…. des lectures parfois aussi désuètes que les sus-dites cabines 😉 n’empêche !! quelques « parties » de ce (petit?) livre rouge, entre Alice et le « standinge » selon « maître Dard, y a de quoi se réjouir…

    Aimé par 1 personne

    1. Du bonheur à portée de regard, du rire et des larmes à fleur de phrases et dialogues, j’avoue j’en ai entravé encore et encore, pas vous ?

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close