Twelve Fifty


[extrait]De dix à douze il est bien temps de commencer ce voyage, juste avant de déjeuner, rompre le jeûne, rompre le jeune.

Dans le bac à sable il reste la forme de la voiture que nous avons creusée avec François il y a quelques jours. Autour du véhicule en sable ensablé, un circuit de billes pour voyager; ici nous sommes bien. L’odeur humide est rocheuse et cristalline. Les ors les bruns. Autour il y a les pavillons, havre de familles petites bourgeoises, cocons douillets qui ne protègent pas de la vérité.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close