Gnomes


La douce Alice un jour m’a dit « crois-tu en la nuit des délices? »

Cet étrange univers en long en large nous l’avons parcouru, à l’improviste

Un soir elle s’est assise, m’a contemplé du tout au tout, regard illuminant

Puis doucement s’est allongée, caressé mon visage d’un souffle vaporeux, son délicieux parfum lunaire et passionné, suave affriolant

Du gnome pantois que je fus, l’amant des muses à subtilement éclos et perpétuellement l’amuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close