Emotions contenues (Plisse tes yeux ronds mais ne pleure pas)


Le rimmel dégouline sur l’existence insensée

Discours violents, gestes privés, ab-vocation

De cafards sans festin.

Images pâles sur visages égarés,

Silences gênés, dans l’impasse acculés

Les yeux ronds frénétiques levés au ciel

Mais bras ballants, et le cœur morne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close