un tour de Terre


A chaque jour suffit-il sa joie, s’éveiller pour bien le nourrir?

Aller de pas en possibilités, balancé de sourires en exaspérations

Ouvrir les yeux, baisser la tête, relever le menton, souffler encore un peu.

Le doux rythme éternel infini à l’humanité altruiste

Ne point lui en vouloir d’être ainsi destiné, carcasse fugace

A tout prendre et laisser mourir. A tout donner et surpasser la Vie.

Ready To start (again?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close