Ventres


Ι Le ventre de l’Architexte

peinture-ventre2

…Et plus il pousse à l’intérieur, et plus il se distend,

Plus il détend sans distancer nos intenses échanges…

Nous en sommes parvenus à penser, il n’est point de cicatrice hasardeuse,

 » Si toutes les failles de la Terre s’en tenaient à la commissure,

Alors la parole serai d’ores et déjà obsolète,

Les nuances ultimes des sens concentrées en ce point. »

Diamant du poids de l’univers, sur-conscient immobile et intemporel,

Appendice originel, coma primal,

Gaster à l’antipode!

(c) Suprême de Ventre saupoudré d’Âmes éthérée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close