Les faiseurs d’Anges


(c) ™ (r) Cette chanson, écrite à l’origine à Londres en 1986 parle d’enfants atteints par le sida suite à des transfusions et autres « bévues » des gouvernements « responsables mais pas coupables »et des lobbies. A peu de choses près, ça vaut pour les enfants de par le monde qui prennent des bombes sur la gueule pour les basses œuvres financières des hommes de pouvoir. OLI W.P. alias John from Eather

Oli.W.P.

Du haut de mes huit ans
J’entrevois le sinistre
Je rêvais d’être grand
Un peu comme toi ministre
Mais le destin s’acharne
J’avais un mauvais sang
Sans gloire ni vacarme
A jamais, j’ai huit ans…

Voir l’article original 119 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close