OFF


au 11 septembre noir en succèdent d’autres, des onze et des douze, des treize, des gris et des roses…

Oli.W.P.

Le carrousel des Âmes fragiles, s’est arrêté de tourner peu à peu,

Les regards dispersés au delà de la lune, les uns des autres décrochés.

Les Farfadets fardés songent à revenir sourire en fanfare, débridés,

Tandis qu’un éclat rose illumine leur visages d’une candide espérance.

Voir l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close