John & Iris, London U.K., In the blue center of the Universe


Un jour à Londres, j’ai rencontré Iris Borer et son frère. Elle sublime danseuse au corps gracile, lui gardien champignonniste psychanarchiste, et moi, béa. Touché, amoureux, défoncé. Je n’ai pas retrouvé la musique qui m’as bercé pendant trois jours tandis qu’ils m’avaient gratifié d’une omelette psylocibée.blue milky way Vu le centre de l’univers. La voie lactée depuis son cœur, notre cœur, une multitude de bleus si rares, nuit, pur, roi, azur, électrique, outremer, outrageant, givré, égyptien, de minuit, de midi…Céleste

Oli.W.P.

Passer trois nuits comme trois siècles en compagnie d’une déesse et son frère, se révéler à soit-même par la chimie de la nature, frôler la mort à la rencontre du sens de la vie, rencontre des contresens d’un mode de vie, John surnage.

London, 1986.

Voir l’article original 162 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close