Guérison concertée


Dans la série les Muses m’ont ressuscité (après Muse m’a tuer)

Oli.W.P.

Une vie de meurtrissures à soigner les blessures ou l’aventure désinvolte d’un compositeur alien né.

orphee eurydice(…) Ils firent connaissance un 22 novembre, à l’abri du kiosque à musique. Coïncidence étrange. Le barde errant pique un accord de trois notes. La muse inspire et lui souffle à la clef. Ils temporisent.

Instant rare comme un coup de foudre, à peine plus improbable l’existence. Que la matière soit? Que l’âme soit! Alors la musique et les mots viennent en portées et par chemins aléatoires interpréter de ci de là d’abondantes combinaisons rocamburlesques.

Venez ma belle, notre bonheur appelle un irréalité salvatrice, ce monde est bien trop mortel pour vous et moi. Seul j’eus raisonnablement accepté fatalité, résignation, humble dédain et autres mesquineries. Notre alliance émoustille une autre liberté. Par vous je plaide coupable, du meilleur et du pire, et livre à l’improviste poésie, invectives, délires et légèretés. Sans omettre quelques…

Voir l’article original 57 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close