Putassier que je suis, rêver toucher à toutes les insoumises de l’enfer, sur terre, et mériter mon ciel ?


captives-nues-sardanapalealcools passés

stupéfiants effleurés

nectars dégustés

que reste-t-il de nos vins fins, une vaine faim?

douleurs raides à articuler

sens émoussés

doutes et satiété

succédanés légaux

panacée via gras ou intra,

plus la route s’étire, plus le doute ma bite, l’abîme me redoute

regarde au ciel

non point de doigt accusateur

nuages gris défilentdorehommarbres2

noirs blancs moroses

sans promesse de l’ombre

ni d’enfer dévorant

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close