Pour quelques centimes de plus ou moins


Pour un penny dreadfull

un conte du comte pour tout compte?

Ou bien en vérité la menace

d’une engeance de parasites

une classe sans plus de savoir vivre

sans classe ni naturelle distinction

héritiers sans inspiration

tels sont ces écumeurs possédants

incultes actionnaires spectateurs béats

à l’ouvrage des simples gens.

Se puit-il que ces vampires d’hommes pour l’Homme

trouvent inspiration aspiration et grand projet de la nation

une raison digne d’être fortuné

joindre l’utile au rentable

le noble à l’intuition

la verve à l’illumination?

En temps de marche travers des déserts populeux

relevons nous les uns les autres, comme Lazare et son Dieu, de l’Univers

 

 

 

2 réflexions sur « Pour quelques centimes de plus ou moins »

  1. Oli WP est de retour, ça ne rigole plus !!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bizarre je pensais avoir répondu. … l’éternel retour tel la marée, ou bien ma mère, quand elle monte, j’ai honte !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close