La Russie me manque


En 2005 j’ai eu la chance de retourner sur les bancs de l’école à #institutleonarddevinci pour y étudier et obtenir un master en management, business, coaching

Contenu très riche, enseignants hors pair, rencontres exceptionnelles, par exemple :

  • Elisabeth de ROSTOLAN Secrétaire Général chez Darrois Villey Maillot Brochier
  • Florence GERVAIS D’ALDIN responsable du business developpment chez SUCDEN, aujourd’hui dirigeante fondatrice de Фея розы https://www.feyarozy.ru/pages/nasha-istoriya
  • Etienne PELLETIER DG de SUCDEN
  • Jérôme FLANDINETTE DG Russie PHILIPP MORRIS
  • Bella TCHERKASSKAYA collaboratrice de Florence
  • Patrick de SAINT EXUPERY envoyé spécial à Moscou pour le Figaro (entre autres)
  • Xavier BRANDISI MARCEAU créateur d’entreprises, business angel
  • Jean-Paul COULLON, créateur d’entreprise partenaire de AIRBUS puis dirigeant chez IBM
  • Pierre MECHENTEL spécialiste de l’Offshore programming en Russie
  • Alain de RODELLEC directeur du développement international chez CHANTELLE
  • Gregory DARTCHIEV expert
  • Sergueï IERMOCHINE expert
  • Pavel KYM, expert
  • David LASFARGUE Avocat au barreau de Paris, Associé Jeantet et resp. du bureau de Moscou
  • Bruno LEPROUX Directeur Général Yves Rocher Russie

Sont intervenus dans l’environnement proche de ce travail :
Olga CHIAPPINI, André CROS, Chantal CUMUNEL, François DAPREMONT, Alain DIET,
Aziza GHALILA, Vincent GERARD, Valérie HENOCQUE, Dominique IMPERIAL, Brigitte
MARTY, François MICHEL, Jean-François MORLIER, Luc MOULY, Philippe PELE CLAMOUR, Alain PINON,
Serge PORTHAULT, Martine RANOUIL, VADIM R., Jean SOULACROUP

Extraits:

(…) This Master’s thesis is about offshoring in Russia. First we will observe
worldwide economical situation and west countries deindustrialization.
Then, interviews and studies on French companies relating their success
offshoring in Russia.
Success in offshoring? Sharing added value either in the out coming and
the incoming countries, and being successful socially and economically.
The richness of business pioneers and advised observers experiences
related here gives a deep, passionate and real dimension to the present
thesis.
We wish you a pleasant time reading, and look forward to meet you on
the Internet “blog” associated with this wide economical topic (…)

 


DIDEROT

Si ces pensées ne plaisent à personne, elles pourront n’être que mauvaises, mais je les
tiens pour détestables si elles plaisent à tout le monde

(…) Conclusion
Par l’observation des entreprises en place, et en particulier les sociétés de
recherche et développements informatiques, j’ai démontré que la
délocalisation de la matière grise est possible, utile et qu’il est souhaitable
de la développer. En effet :
• Les sociétés en place créent de la valeur ajoutée en Russie et dans
leur pays d’origine
• L’excellence technique et la capacité à produire une qualité
exceptionnelle est réelle
• Les associations de type « conseil et études à l’ouest » +
« recherche et développement à l’est » sont viables et efficientes
• La logistique appliquée à des produits dématérialisés, services,
applications informatiques n’est pas une contrainte très coûteuse
Enfin, l’étude des cultures et l’analyse des rapprochements historiques et
contemporains, passés et présents, me permettent de m’engager sur le
futur, malgré un manque de visibilité à court terme. La stratégie se doit
donc d’être inscrite à moyen et long terme. Tenir compte et influer sur
l’environnement social et économique au sens large est un axe
complémentaire de la mission des entrepreneurs français en Russie. Après
la génération des pionniers des deux précédentes décennies, des
opportunités nombreuses sont ouvertes à ceux qui sauront apprécier les
valeurs humaines et le potentiel de la société russe. En faisant preuve de
volonté et d’humilité, de respect, d’engagement, les étrangers en Russie
peuvent participer à l’émergence nouvelle d’une société qui esquisse
depuis quelques années un modèle exceptionnel, dont la force historique,
la profondeur émotionnelle et la richesse intellectuelle sont l’honneur et
l’avenir des Russes (…)

Léon N. TOLSTOÏ

L’homme vit consciemment pour lui-même, mais participe inconsciemment à la poursuite des
buts historiques de l’humanité toute entière. L’acte accompli est irrévocable et, par sa
concordance avec des millions d’autres actes accomplis par autrui, prend une valeur
historique. Plus l’homme est placé haut sur l’échelle sociale, plus important sont les
personnages avec lesquels il entretient des rapports, plus grand aussi est son pouvoir sur le
prochain, plus chacun de ses actes revêt un caractère évident de nécessité, de prédestination.
« Le cœur des rois est dans la main de Dieu. 1 »
Le roi, c’est l’esclave de l’histoire.
L’histoire, c’est à dire la vie consciente, générale, grégaire de l’humanité, fait servir à
l’accomplissement de ses desseins chaque minute de la vie des rois.

1 : Proverbes, XXI, 1 _ le texte exact est : « le cœur du roi est un cours d’eau dans la main de
Yahweh » (trad. Crampon). _

(c) (r) (TM) Oli W.P.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close