Lumière dans les reflets


« Il y a toujours dans notre enfance, un moment où la porte s’ouvre et laisse entrer l’avenir. » Graham Green

Est-il plus important d’être soi, d’entretenir l’illusion du moi, ou le reflet que l’on perçoit, dans les yeux, dans l’étincelle infime à la tangente de l’orbe?

Est-il réellement possible, souhaitable, que le jovial enfant émerveillé d’une goutte de rosée sur la toile d’araignée, un papillon balloté sur la brise marine, gribouilleur, curieux, candide, gourmand de volupté, s’encadre dans un monde aux reflets sombres?

J’aime le reflet des mots sur les ondes, le reflet des regards sur la toile, les lumières des gestes en chansons, les couleurs des épices dans les vies libérées du carcan des convenances, un geste de la main, un clin d’œil complice, j’aime la fossette lutine sur la joue du gamin que je suis, reflet sur le miroir ce matin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close