Cannibal narcissick


Tant aimé l’humain, trop l’humain, regardé dans la glace les différences qui nous unissent,

Qu’à la faim l’appétit comme désir d’en finir,

Ultime inceste hermaphrodite, s’invita au festin.

Se délecter des chairs, de ses pairs, expier la passion des corps souillés, dans l’idée d’opposer naufrage à l’impasse de la perfection.

Just like Dorian, all fade to grey

Hated his very soul, ate his heart out

Became no god but a filthy dog

Rotten on earth and burnt-out by the Ether.

1 réflexion sur « Cannibal narcissick »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close