Trop proche des soleils


[option de support sonore…Philipp Glass – The Kiss – clic ici]

Un détroit vaste contraire aux lois écartèle ses saints sis aux frontières

Le passeur s’insurge du flot incessant de devises assassines

Tandis que le marcheur est dans l’impasse

Courageux travailleur mais sa raison s’éclipse

Il tangue et roule, brûle son iris aux éclats de soleils

Songe à chaque quadrant de lunes aux unions éternelles

Fusions originelles sans blandices ni duplices passionnelles

Complice perpétuel de nymphes insatiables

Danseur funambule sur la cime des éminences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close