Dans les eaux noircies


J’ai plongé ma plume dans l’encre sombre

Puis d’un mot à l’image, où elles m’assemblent toutes,

Je les ai vu m’accommoder un costume d’Arlequin.

Adossé à ce F qu’elles façonnent à loisir,

Pour écrire en cinq lettres l’ire révérencieuse

De l’univers et l’infini, je suis un trait du socle de la Femme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close