haute Joaillerie, Joy on your body


Préambule déambulatoire: «  A non-writing writer is a monster courting insanity » Franz Kafka.

Musicien récréaliste, Écrivain romantriste, un homme se levait tôt chaque matin, regroupait tubes de peintures, fusains, crayons. A quatre heures la besace alourdie d’une collation gourmande, il prenait le chemin d’aubes normandes. Quotidiennement, le charme des aurores fœtales annonçait matinée étale, et bien plus tard, des crépuscules létals…

cartier cou bTandis qu’à l’étal des métaux,

Lapidaire lazulisé et polisson policé s’accoquinent,

Le gemmologue touche de son œil perçant au cœur la pierre,

L’orfèvre auréole.

Quand survient l’œuvre du sertisseur sur ces éléments composés, ils voient pleinement la Femme destinée, ineffable

Le cou noble qui portera, la peau majestueuse dont le grain la chaleur divineront l’éclat

La chose, de main d’artiste ciselée, est advenue

Créature Céleste

Romantique providence, signature réaliste,

Incréments incréés en chaque cellule, aurale

Œuvre divinisée

Divinité exaltée

*2168764_120723cartier-arossner228-1-mboireau-1347889470739_640x280

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close