quickie



quickie4

(…) déçue d’avoir une fois de plus renfilé ma culotte avant d’avoir jou-ï

j’écris ton nom, arriéré qui solde la précocité

 

Sur un roman fleuve éphémère

sur cette éternité précaire

en liste de mes instants fous

j’écris « abandon »

~

Sous le drap mordillant nos chairs

sous la langue la douceur d’une faine

rêvant oh! contes d’enfance

je crie: « ah Cupidon ! »

~

En mon sein à ta marque griffée

dans mon antre souffrant ton gland

retranchée jouissance génésique

je joui: « oh ah lit et ratures »

par Stoya

nda: en réalité cet extrait n’est pas représentatif d’un quickie qui peut durer moins d’une minute, mais en littérature il en faut bien 6, qui s’en plaindra?

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close