Chose promise, chose due à mon ami des quarantaines rugissantes années passées et celles à venir – titre à confirmer [ des pieds de porcs et des zom’]


Il était une fois encore John Beauregard, à l’aube des congés d’été,

Crépuscule d’un semestre plus ou moins lénifiant (à chacune chacun sa cure), abrutissant pour le moins sur la fin, en marche vers nulle part,

Nous avons trouvés nos ailleurs

à Hérouville Saint Clair

et Tilloloy

~

Chapter 1, épisode 1, page 1: un samedi comme dix autres et pourtant en bien des points différent.

Des festivaliers, des navettes, de la musique avant la musique, comme ce groupe découvert ici il y a peu (d’années)

ou en plus drôle distrayant futé et néanmoins plus que bons

(…) bref aujourd’hui il y a

une grande roue au fond du pré coté John,

des …, mais bon sang de bon soir de vin de diou de bordious de merdre,

des pieds, par dizaines, par milliers, fois deux pour la plupart,

agiles et/ou pâtaux, sales ou à peine propres,

quelques zun beaux, nombreux horrifiants,

et les couleurs, les odeurs, saperlipopette de putain de marcheurs,

êtes vous bien encore vivants? Avancez-vous sur des nougats moisis?

ces panards mal dégrossis c’est inné ou acquis à force chausses propices à la putréfaction?

(…)

J’ai envie de crier mais quittez don’ ces ripatons véreux, allez aux ablutions tels pratiquants muslims ou aux douches municipales attraper des mycoses en compagnie de vos amis sans douche fixe, mais foutez moi le camp de ce lieu qui mérite mieux que vos miasmes, crasseuses et crasseux, sapiens mal dégrossis, pourrisseurs de planète, fils de monkeys, cessez de polluer ainsi mon environnement et celui de quelques éveillées éveillés…

COMPRENDO ?

CAPICE?

UNDERSTOOD?

понима́ю ?

COMPRIS tas de bœufs et génisses?

J’ai comme le sentiment qu’ils se sont ligués contre nous cette année. Je vais devoir reprendre mes activités de lavage intégral, intérieur extérieur comme pour ma Fuégo … je me croyais pourtant à l’abri de ça.

Quand je pense à ce que la sécu a investi dans mes cures et autres soins psychiatriques et de réinsertion, je me marre !!!

~

15.30 environ : Tandis que the Baked Beans a déjà remballé son matos depuis la scène Beauregard (face au château),

16.xx Dätcha Mandala étrenne à coup de sandales la scène John, j’ai comme une envie de distribuer les mandales qui pointe…

Le temps de siffler une pinte de ce côté où nous avons découvert tant de perles ces dernières années, je discute avec F.K.1. alias Francis Kevin Lumet et sa régulière qui exceptionnellement nous accompagne pour voir le groupe en tête d’affiche du jour, vous saurez celà dès la page 2 du présent reportage live,  juste le temps d’une bonne pinte bien fraîche et gouleyante et puis ensuite j’irai déterrer mes outils.

(…)

Question subsidiaire: vous connaissez les « pousses pieds » ?

à

suivre

©

®

Ω.

Λ.

Ι.

ω.ρ.

 

 

 

 

2 réflexions sur « Chose promise, chose due à mon ami des quarantaines rugissantes années passées et celles à venir – titre à confirmer [ des pieds de porcs et des zom’] »

  1. je sens le gros oeuvre poindre à pas de loup 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Ça va tartiner tel un testeur en fin de chaîne de production de saindoux, ou comme au kebab, sauce samouraï pour Madame, sauce barbocul les tarlouzes, et, cerisier sur le coteau sauce aléricano-salsifiste pour ces messieurs Pudespieds !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close