Za ma Za ta Za … unique et plurielle, consonnes et voyelles, rimes en ribambelle, Amour toujours


de temps en temps je reviens, comme porté par une mensuelle marée, non par une menstruelle motrice marée , trimestrielle, pluriannuelle, exceptionnelle, je te reviens petite sœur indomptable adoptée, et te fouette de quelques mots d’amour pour faire circuler un peu, ton sang de reine de paroles en chanson, rock and roll french attitude, européenne femelle, parisienne provinciale et vice et versa, vices et verseaux, s’agitent les sagittaires tandis que les lionnes rugissent, ton crabe préféré grattouille ses quatre cordes tierces quartes septièmes, glissandos grondements, longues et gravissimes à / sous l’octave, rayer les mentions inutiles…cependant que rien ici n’est futile, ici c’est le monde de

Za un sourire une grimace, un air de rien, à l’air ses petits seins, et ce cul lisse rebondi, mélodie lexicale, anale et vaginale, clitoridienne et chienne, je l’imagine, toujours à l’apogée,

de nadir en apex

ZzA

Sandy Put…une femme (pas) comme les autres Clip officiel remerciements à Valérie Cuscito et Squat de Lux

Z c’est un signe qui veut dire « la voix » (cela engage moi)

cf. Roland Barthes (…) « Tout rapport à une voix est forcément amoureux […]. J’ai moi-même un rapport amoureux à la voix de Panzéra : non pas sa voix brute, physique, mais en tant qu’elle passe sur la langue, sur notre langue française, comme un désir. J’aime cette voix – je l’ai aimée toute ma vie » (…)
(…)
« dans un esprit très balzacien, un peu ésotérique, on doit tenir compte des maléfices de la lettre z, qui est la lettre de la déviance, la lettre déviée »

A qui donne le LA récolte l’harmonie

la poésie, amours et ridules sur les lacs et mers, océans de navigations … Il n’y a pas de bon cap pour le bateau qui ne connait pas son port de destination, alors tel les cons qui s’adorent, nous sommes souvent sortis à l’aventure, pour trouver des huîtres perlières, des trésors sur le sable chaud, des ors et argents (mais pas beaucoup de francs nouveaux ni d’euros par milliers dans nos petits souliers) …

tu l’as vu celui là ?

Voila, pour une belle année 19 je me fends de cette énième déclaration à la muse qui prend son temps pour à l’aube de ses 30 ans de performances subtiles versatiles vibratiles tactiles …

à la plume ou dactylographiées,

sous la lune ou bien ensoleillées

les Za’ventures renouvelées de Za

tablatures et littératures

je vous invite à les prendre comme il vous siéra

devant derrière

autant emporte sucrières, ouvrières,

huitrières

aujourd’hui comme hier

avec un verre de vin,

des glaçons dans les verres de bourbon

fumer ce qu’il vous plait

et jouir du spectacle

Za

Za et toi

Za émoi

Za

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

©® Ω.Λ.Ι ω.ρ

1 réflexion sur « Za ma Za ta Za … unique et plurielle, consonnes et voyelles, rimes en ribambelle, Amour toujours »

  1. ISABELLE GANION 9 janvier 2019 — 8:01

    Comme j’y disais sur la « Fesse » : C’est tout de même fou ce que tu peux me toucher sans me toucher, toi ! ^^
     » je te reviens petite sœur indomptable adoptée, et te fouette de quelques mots d’amour pour faire circuler un peu, ton sang….. »
    (Et vachement bien un des logos qui défile dans ton montage photo)
    Ta soeur n’en doute pas……et n’oublie pas que je te vois venir ………… ❤

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close