la fatigue est un vilain défaut



Le Troubadour fatigué – Œuvre de Giorgio de Chirico Animation Joel Remy

en cette année 19, il est des résolutions à profusions, comme tous janvier s’y prêtent, en voilà une que je souhaite partager avec vous, muses et …ça alors, pas de mot courant pour appeler le « muse » sinon peut-être
Pygmalion !

Là n’est pas mon propos mais j’apprécierai vos commentaires sur le muse

En 19 disais-je, écrivais-je, implorais-je, c’est assez moche tous ces ais-je, mieux vaudrai être qu’avoir, ce n’est pas nouveau, et pour être bien, il convient de se reposer parfois. C’est là que je connais une pathologie assez pénible, ou bien symptôme diront certains, je dors mal, par 1,2 4 heures, heurs et malheurs, entre 5 et 7 heures par jour. Non pas par nuit car la nuit si je dors 4 heures c’est une prouesse ces mois derniers …depuis plusieurs années en vérité.

Et la fatigue s’est accumulée, sous formes diverses,

graisses et matières diverses,

délires et chimères,

jusqu’à menacer mon existence à court terme

Alors mercredi prochain je pars

Non, pas de crainte, trois semaines plus tard je reviens, sans quelques kilos dépensés, avec la possibilité de m’être et avoir été, reposé.

Que ferai-je, ai-je encore, de ce repos mérité, repos de guerrier, qu’en sais-je, ais-je encore, sinon être et pour toujours avoir été, à vos cotés muses et pygmalions, Muse et Pygmalion, de mon mieux ou bien parfois le pire ?

Je suis un peu angoissé à l’idée de laisser sur le bord du temps, les rives de l’éternité, ces kilos accumulés à force chocolats, gâteaux, boissons sucrées ou alcoolisées, graisses nourricières de bulbes neurones synapses en ma tête de post punk, new aged blues bastard, comme quand je vais « au psy ».

Chez disait maman, la vache va au champs et toi

tu vas chez…

va chier mam,

tu perdras quelques grammes toi aussi

vieille peau,

sans rancune

(…)

Devinez?

j’irai bien me recoucher

mais il est l’heure de se lever pour aller chercher misère à l’usine

Alors bonjour chez vous,

mes amitiés à madame monsieur votre conjointe conjoint,

cons joints,

sauf votre respect

je vous ai aimé,

vous aime,

vous aimerai,

Muse et Pygmalion,

toujours

©® Ω.Λ.Ι ω.ρ

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 réflexions sur « la fatigue est un vilain défaut »

  1. repose toi bien Olivier, une bonne petite cure de sommeil ne peut faire que du bien …bises et à bientôt alors 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui merci Juju, ce sera repos, diététique et reprise de contact avec les options physiques de mon enveloppe trop longtemps réduites au strict minimum. …une nouvelle version de Oli doit se réveiller, se révéler ! 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close