Monstrous Females ~ Mytho Mythologies & Monstres ~ m&m’s 2


Comme la bienséance d’antan y invite je n’ai pas donné la priorité aux dames dans cette nouvelle collection de vulgarisation approximative et #metoo #maleispig ne m’en voudront-elles ou pas et inversement, je m’en bats bas les ovules. S’agissant de monstruosités et mites, il faut admettre que la femelle (humaine hybride animale ou autre) tient le haut du pavé comme disait l’autre mais soyons bref me rappelle régulièrement l’éditrice de mes rêves les plus flous, je déroule ci succinctement et non exhaustivement voire avec moult imprécisions et omissions ce thème si passionnant de la femme monstre et de la non moins notoire monstrueuse femme. Qu’il en soit de la coupe du monde de foot, de la fashion week ou de la parité en politique, y a pas à dire, nous voila gâtés.

J’avoue j’en ai bavé [*1] pas vous ? De Carrie à L’Exorciste en passant par Alien et Misery, pas une année sans une sœur, fille voisine mère cousine maitresse épouse fan mairesse pute vierge sainte gagneuse guerrière amazone (rien à voir avec La Redoute pauvre de toi) toujours et encore une monstrueuse femme un monstre femme qui vienne hanter mes cauchemars. Il eut suffit de me couper des médias, ni livre ni film ni télévision ni radio ni journaux … mais vous savez ce que c’est, il faut vivre avec son temps comme dit Lourdes Da Dupont de Braga (ma concierge, brrrrrr, flippante). Dans le genre  » Annie Wilkes  » la pseudo infirmière de Misery (c) Stephen KING est une géante inclassable, incontournable.

*1 et tel un gastéropode adolescent et onaniste, j’ai aimé

Pour être plus complet il faudrait bien évidemment faire un retour dans le passé, car les monstrueuses ne sont pas apparues au 19ème siècle, ni même après ce bien heureux Jésus, dit l’homme qui change l’eau en vin, divin pour l’éternité, le royaume des cieux est à lui. Depuis l’aube des temps, la genèse et son serpent pour les juifs et les chrétiens, Homère et ses chimères pour les grecs, Michel et le dragon, Wendigo, Chtullu, Godzilla, … Mais « les sus cités ne sont pas des femmes » me direz vous à juste titre et je vous répondrai « ah oui ? et qu’en sais-tu benêt ? », et oui, tant que je tiens la plume, tant que tu ne me tiens pas par la plume, je fais ce qu’il me plait et je l’écris, en rondes, bâtardes, coulées et déliées, sans la moindre réserve… En voiture Simone!Marie Couche-toi là!Fais ta Marie-Chantal … et vas donc Embrasser Fanny pendant que tu y es !!!

 

 

“A free woman in an unfree society will be a monster.”

– Angela Carter

 » Unlike a male monster, a human female can be “monstrous” simply by behaving outside of her assigned social role. An “unnatural” woman is a terrible thing to behold, after all. Everything from our government officials to religious leaders to the culture around us tells us that « 

– isabellal price https://isabellalprice.com/2019/01/22/monstrous-females-and-female-monsters/

Dans une prochaine page développant ce thème d’actualité, la place de la femme dans la « mythologie- histoire des monstruosités – société – humanité » (rayer les mentions inutiles) j’aborderai avec délice les vipères, méduses, gorgones, hydres et autres femmes d’intérieur, secrétaires, infirmières, serveuses, maitresses, et autres monstresses bien aimées ! Bisous les filles

(c) (r) ™ O’Liv

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close