Sempiternel A-bras-le-corps Majesté, SAM, repose en paix


Sempiternellement,

c’est ce métier, ton sacerdoce, chaque matin aller à l’école, monter sur l’estrade, tel l’artiste faussement improvisateur, faire la leçon, sans te prendre trop au sérieux, avec sérieux, et quelques traits d’humour, un peu de sel sur la salade, un peu d’huile aussi mais pas trop, ça peu s’enflammer

A bras le corps:

Prendre l’histoire et en faire réalité influente, avec des si quand on doute, des peut-être et pourquoi pas, mise en garde et explications, anecdotes et précisions. Faire, refaire, refaire faire, expliquer et recommencer, noter, montrer, démontrer, ainsi de suite

Majestueusement

Permettre la naissance de vocations, éclairer, ouvrir la porte aux lumières, tel le barman « mixologue » de la paillote, sur cette plage où chaque grain de sable est page d’un livre, parmi 100 1000 100 000 ouvrages, tenter d’apaiser apaiser la soif de connaissances, en ajoutant de l’eau, de la glace, ou faire chauffer, bouillir, apprendre à ne pas se brûler. Et quand il s’agira d’Histoire, montrer que savoir permet d’éviter de reproduire les même erreurs, permet de s’améliorer, si l’on veut bien, en travaillant. Y croire et douter, permettre d’adhérer et de contester, aimer, détester, argumenter, contredire, applaudir, et chaque jour, donner, donner envie, donner envie d’y revenir, d’aller plus loin, sur ce chemin infini de connaissances, nourrir la soif de savoir et la gourmandise passionnée, insatiable, d’apprendre pour un jour, peut-être, enseigner à son tour

_____________________________________________________________________

spéciale dédicace à Monsieur Samuel PATY,

ce texte est, après quelques jours d’hébétude et de réserve,

fruit de mon émotion au lendemain de l’hommage national

(c) (r) TM Oli W.P.

2 réflexions sur « Sempiternel A-bras-le-corps Majesté, SAM, repose en paix »

  1. Très bel hommage à Samuel Paty bien sûr, mais aussi à tous ces « obscurs » (parfois héros… mais pas tant que ça 😉) serviteurs de la République dont la mission ne mérite que le respect…

    J'aime

    1. merci Bro, c’est triste et à la fois, il devient immortel, mérite d’être l’emblème du retour des enseignants dans la catégorie « notables » personnes méritant respect, comme les soignants en ces temps de guerre contre l’infiniment petit mais costaud

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close