Annabelle LEKTRISS chapter 2


Chapitre 2 – humeur poétique pré-ludique, ou prélude à « Asexuelle, concombre et fluides »

« Moi ce que j’aime chez les bombasses c’est la culture, les appétences rituelles » me lâche-t-elle sans préambule. En terrasse au Picolo tandis que les puciers déballent à l’aube leur fatras improbables, nous en sommes à purger les abus d’une nuit dense, torride, devoir accompli oblige.

« Sais-tu que j’ai joué ici régulièrement le dimanche? Avec mon tendre ami Bruno et le groupe de soul, nous reprenions un répertoire groovy … universelle ? du Otis Redding, Sam & Dave, Marvin Gaye ou The Temptations ! C’était juste le bonheur, une de mes plus belles expériences parisiennes. Le plaisir de la musique dans son simple appareil, inspiration divine et fantaisies telluriques… J’ai eu tellement de chance de butiner ainsi du soul au punk, du blues à la pop, jamais à la radio, toujours ces éclats de lumière dans les yeux des audiences en communions, mystiques mais jamais religieux !!! »

« Vraiment ? J’aurai aimé voir ça, le public devait avoir bon goût … J’en ai la langue qui frétille, sissss, comme mon père quand il me racontait ses diners de fête! Merci de m’offrir de tels frissons au petit matin, la journée s’annonce festive et roborative »

« Pour le moment j’ai besoin d’un peu de repos, me laisseras-tu quelques heures pour reprendre esprit? Recharger mes réserves à sens, raviver plaisirs ébahis, torpeur, langueur, réactiver mes récepteurs … »

Picasso – Dora Marr

Fleuve seul animant l’apparence des cimes. Notre amour c’est l’amour de la vie, le mépris de la mort. (c) Éluard

(…) La forme élémentaire se révèle polymorphe et chatoyante dans le moment même où la forme massive tend à l’amorphe (Éluard, Donner,1939, p.119).
(…) Au fond de notre cœur, tes yeux dépassent tous les ciels, leur cœur de nuit. Flèches de joie, ils tuent le temps, ils tuent l’espoir et le regret, ils tuent l’absence. (c) Éluard

« Oui, tu as raison, allons nous allonger, l’aventure onirique appelle à la pause, telle les nymphes du sculpteur. Demain sera là assez tôt pour continuer <l’œuvre ultime>

à suivre ~ ©® Ω.Λ.Ι ω.ρ

2 réflexions sur « Annabelle LEKTRISS chapter 2 »

  1. 😏…. et après ??

    J'aime

    1. La nuit porte conseil; comme je dors parfois le matin, souvent en début d’après-midi, deux à quatre heures en fin de soirée, au mieux nous en saurons (pas le magicien) plus au petit matin. Repose toi bien avant le 31, il conviendra de festoyer indignement pour clore cette décennie plutôt pitoyable : Bataclan, hollande & micron, janne Jessy Matador, « Allez ola olé », PSY, « Gangnam Style », Jeanne, Jul (djoul), René la taupe ou Taylor Swift…
      Y a des châtiments corporels qui se perdent !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close